Top

Accrochage d’exposition

Il s’agit de voir l’accrochage qui dure quelques heures, résumé en quelques secondes, et ce n’est qu’une infime partie évidemment de travail que requiert le montage d’une exposition. Je vous laisse apprécier, c’est ludique, et vous verrez que l’équipe a une grande importance. Accrocher seul est encore bien plus délicat, plus difficile. Pour tous les artistes je pense que le même phénomène se produit, dès lors que tout est présenté, accroché et en place, l’oeuvre ne nous appartient plus, et un grand poids nous quitte, un détachement naturel survient, un soulagement. Comme on dit, le job est fait.

Ici nous accrochons « Le chemin effacé » à la Galerie Domus.

Merci à l’université Claude Bernard Lyon 1, la mission Culture, Marie-Noëlle Taine, Noël Podevigne, Pascal Michalon, merci à Robert Pujade pour le très beau texte qui accompagne nos images et le catalogue.

 

 

error: