Cimetières Guillotière : visite dominicale guidée.

1 / 7

Ce matin, j’allai aux cimetières de la Guillotière. Faire une visite guidée par Catherine Champon, de l’association Par ci par l’art.

J’ai vraiment passé un bon moment. Après des mois sans mettre les pieds au cimetière, j’étais ravie de prendre enfin le temps d’y retourner. Et puis nous étions en groupe, et mon objectif premier n’était pas d’attraper des photos, mais d’écouter et apprendre. J’ai ainsi découvert qu’un monument circulaire chargé de chevaux de l’allée centrale du nouveau cimetière abritait une famille de circassiens renommés, qui avait un cirque en dur dans le quartier fin 19è début 20è, et qu’un de leurs fils épousa une fille Loyal, une autre grande famille circassienne, dont le papa fut le premier à « présenter » les spectacles de cirque, laissant ainsi son nom au rôle du Monsieur Loyal que nous connaissons tous.

Appris aussi qu’un homme avait acheter un emplacement dans cette allée, pour y accueillir ses amis et amies, sur demande spéciale, puisqu’à l’époque seule la famille pouvait être enterrée ensemble. Il mourut célibataire sans enfants, et fut lui-même enterré là. Après sa mort, un ami héritier de sesbiens continua la tradition, et voilà donc un groupe de copains qui auraient séduit Brassens..

Monsieur Ferdinand Monoyer est lui au cimetière ancien. Il fut ophtalmologue, et mit au point les tests optométriques, c’est-à-dire servant à déterminer l’acuité visuelle, que nous lisons lors de nos visites chez l’ophtalmo. Savez-vous que ce monsieur y a glissé son nom et son prénom, ainsi que le « dm » de docteur en médecine, la première lettre de chaque ligne de bas en haut donne MONOYERDM (docteur en medecine) et la dernière lettre de chaque ligne, toujours de bas en haut donne FERDINAND. Qui l’avait vu ? nous tous, sans le savoir, et je trouve ça vraiment fort !!

Et tant d’autres histoires… je vous donne le lien vers le site de Par ci par l’art, parce que c’est une excellente façon de découvrir l’histoire de Lyon, il y a tout un tas de balades diverses et variées.http://www.parciparlart.com/

J’ai quand même attrapé deux trois images, trouver des reflets ou couples de photos avec mise au point faisant varier la réalité. Les couleurs étaient magnifiques, les chrysanthèmes nombreux, et je me languis de reprendre mes déambulations… En décembre surement. Assez triste de constater que je rate une des meilleures périodes de l’année, lumière, feuilles mortes jouant avec les tombes et fleurs comme jamais… Malheureusement je ne peux pas tout faire…



2 commentaires

  1. Et ben Marie, ça faisait un moment que j’étais pas allée sur ton site. et là, d’un coup, j’y pensais…
    donc j’y suis, j’ai commencé à regarder les dernières choses que je n’avais pas vues et puis finalement, je me suis faite absorbée et j’ai tout regardé!!!
    je suis toujours aussi impressionnée. de magnifiques images, variées et où l’on retrouve pourtant toujours cet oeil, le tien.
    bravo.

    • Merci Anaïs ! Bravo d’avoir laisser ces quelques mots, tu fais désormais partie des visiteurs qui osent s’afficher… J’entends de ces trucs parfois, sur le fait de laisser un commentaire ! Merci donc d’avoir fait cet effort, et merci pour tes mots…à très vite !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *