La caserne de Zabljak.

1 / 9

Sûrement le manque d’ailleurs, je suis retournée mettre mon nez dans les photos du voyage en Bosnie et Monténégro. Je n’ai d’ailleurs toujours pas fini de vous présenter ce voyage,certains aspects importants restent encore inédits… Le temps passe passe passe…

Nous étions (avec A.) à Zabljak, Monténégro. Je me suis fait une petite escapade au cimetière, et en sortant je vois un lieu clos, ou presque, avec des maisonnettes. En y regardant mieux, elles étaient vieilles, détruites, cassées, usées, écroulées. Un panneau interdisait l’accès, mais un enfant y jouait. Des voisins, à quelques mètres de la grille, du même côté que moi ont dû sentir mon hésitation et mon envie. Depuis leur jardinet, ils m’ont fait signe d’y aller, je suis rentrée. L’enfant est parti, je ne sais où. J’ai cri d’abord être dans un ancien « centre de vacances », avec tout ce que notre inconscient peut imaginer. Une atmosphère lourde lourde lourde, mes craintes aiguisées, mais angoisses en fleur de peau, un peu froid dans le dos.. Avais je bien fait de pénétrer ces lieux qui dégageaient autant de force, une force plutôt plombante d’ailleurs.. J’y étais, j’ai cherché. L’intérieur des bâtiments n’étaient pas accessible. Pas plus mal… Plus j’avançais, plus je me demandais où j’étais. C’était à la fois militaire (mais pas assez grand), très vieille colo année 50, avec ces portes closes, ces bris de verre…et pourtant pas si abîmé que ça, certains détails, comme des ampoules en parfait état, complètement déstabilisant.

J’ai su après qu’il s’agissait d’une ancienne caserne.. Pourquoi aussi rude, pourquoi toutes ces ondes, si fortes, pourquoi cette angoisse à la limite du contrôlable ? Je ne le saurai jamais, mais je suis sûre qu’il s’est passé des choses vilaines, cachées, enfouies, cruelles et moches, dans cet endroit… Ce fut un moment fort, pour moi, de ce voyage à la découverte des montagnes sévères du Monténégro.

En partant j’ai vu la dernière photo de cette série, et j’ai souri..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *