Marie Stuart, progrès.

1 / 7

Tout change assez vite dans une classe, il suffit d’une absence de quelques jours pour que l’ambiance, la morphologie de l’endroit, les affaires deci-delà donnent une toute autre image.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *