Ailleurs

J’ai l’honneur de participer à l’exposition collective « Ailleurs » à la galerie l’Abat Jour à Lyon. Toutes les infos ici. Je suis très flattée d’exposer avec les autres photographes dont j’admire et apprécie le travail. Philippe Accary – Pierre Bonetto – Christophe Boulard – Samuel Mailliot – Pascal Michalon – Patricio Michelin – Julien Minard – Noël Podevigne – Robert Pujade – Marie Noëlle Taine Du 17 novembre 2016 au 14 janvier 2017. Vernissage le jeudi 17 novembre à partir de 18h. « Voici onze photographes qui proposent leur ailleurs, non pas dans le texte ou dans la langue, mais dans une géographie physique …

Quelques jours ailleurs

Un besoin immense de respirer seule, marcher avec lenteur, contempler sans sentir les secondes passer, arrêter la course incessante que le quotidien nous impose. Alors, par solution de facilité puisque je savais que je m’y sentirais bien, me suis évadée quelques jours à Arcachon. Je remarque à mon retour en travaillant les images que mon regard est plus gris qu’avant, peut-être un peu pessimiste. Complètement inconscient au moment de la prise de vues, mais certainement en accord avec mon état d’esprit. J’espère pouvoir bientôt commencer à vous présenter des photographies de nouvelles séries que je tiens à réaliser.

Bon 2016

Une image à réfléchir pour vous souhaiter un bon 2016. Restons créatifs, vigilants, souriants et concentrés.

La cité blanche : de près de loin.

La nature reprend ses droits. Perce sillonne envahit s’accroche et défait. Vous verrez sur une des photos la vieille dame qui vit encore ici. Je me suis approchée pour aller lui parler, elle s’était cachée et avait fui. J’ai dû lui faire peur, ou bien en a-t-elle assez de ces visiteurs touristes ou squatteurs intempestifs. Après tout, elle domine le royaume, nous arrivons chez elle. http://www.mairie-le-teil.fr/IMG/pdf/LE_TEIL-1.pdf « On notera vers 1880, la mise en place de la cité ouvrière dite «Cité Blanche», du nom de l’épouse d’Albert de LAFARGE, disparue prématurément. C’est un excellent exemple de paternalisme social tel que le …

La cité blanche : fenêtres

Fenêtres ouvertes ou fermées, volets clos ou murs de de parpaing, à ciel ouvert ou plafond bas. Qui se penchait là ? Que se disait-il ? Un rideau solitaire subsiste, du lierre pénètre et prend sa place, les toits n’ont pas fini de s’effondrer…. La cité blanche fut construite aux abords de l’usine Lafarge, afin de loger les travailleurs de l’époque. http://www.mairie-le-teil.fr/IMG/pdf/LE_TEIL-1.pdf « On notera vers 1880, la mise en place de la cité ouvrière dite «Cité Blanche», du nom de l’épouse d’Albert de LAFARGE, disparue prématurément. C’est un excellent exemple de paternalisme social tel que le 19ème l’imaginait. Ouvriers et …

La cité blanche : vestiges

La cité blanche fut construite aux abords de l’usine Lafarge, afin de loger les travailleurs de l’époque. Désormais presque vide (il reste une vieille dame, avec ses plantes et sa parabole !), elle nous offre un décor étrange, dans lequel il est facile d’imaginer la vie qu’il pouvait y avoir. Il reste des clapier à côté des latrines, en arrière des bâtiments, des pinces à linge, et l’église semble inaltérée. http://www.mairie-le-teil.fr/IMG/pdf/LE_TEIL-1.pdf On notera vers 1880, la mise en place de la cité ouvrière dite «Cité Blanche», du nom de l’épouse d’Albert de LAFARGE, disparue prématurément. C’est un excellent exemple de …

Château de Verchaüs #2

Hier ma première véritable journée de travail à Verchaüs. Très productive. Je ne vous présente ici que les apartés, attrapées ça et là au gré de mes déplacements dans la propriété. Je ne vous livrerai pas tout de suite la série que je construis. Pour la première fois de ma vie, une révolution, je réfléchis à l’image que je souhaite, je la travaille et je déclenche. Je suis un fil, une réflexion précise, je me concentre sur ce que je souhaite dire avec mes images. Une démarche toute nouvelle, qui arrive je pense au bon moment, sans forcer, assez naturellement …

Château de Verchaüs #1

Je suis arrivée hier au Château de Verchaüs, à Viviers en Ardèche. Je me suis un  peu promenée dans le parc, les bâtiments annexes. Je vous montre ici ce que j’ai pu glaner lors de mon repérage, en gardant le mystère (quasi) complet sur le château en lui-même, les artistes y travaillant et leur créations, ainsi que sur le travail que je souhaite effectuer lors de cette résidence, pour vous laisser la surprise et la découverte lors du parcours des arts épatants de mai ! (Bien sûr si mon travail aboutit, un doute peut toujours subsister..). Un accueil chaleureux et …

Saint Aubin le Monial

Je m’arrondis et ce futur petit bébé prend des forces et de la vitalité. Déjà à mon sens un caractère bien marqué. La nuit arrivait et l’éclairage public, juste devant la fenêtre de l’auberge, s’est allumé. Encore beaucoup à faire en peu de temps, mais bientôt je pourrai prendre plus mon temps.  

Corse

Entre villages et nature, la beauté et le charme de l’île nous offrent des poèmes à portée de regard.